Comment diminuer ses frais lors d’un achat immobilier ?

L’achat d’un bien immobilier nécessite un investissement conséquent et implique de nombreuses dépenses collatérales. Mine de rien, l’accumulation du montant des différents frais s’avère être une petite fortune.

Heureusement pour vous, il existe plusieurs méthodes pour réduire ces frais. Nous vous présenterons comment négocier certains frais lors d’un achat immobilier.

Négociez au mieux les frais de notaire

L’expression « frais de notaire » fait penser à tort à la rémunération perçue par le notaire après l’achat de bien immobilier.

En réalité, la rémunération ne représente qu’une infime partie des frais de notaire ou frais d’acquisition. Le reste constitue les droits de mutation à titre onéreux que le notaire se charge de verser au trésor public.

Commencez par négocier les frais de notaire en tentant de réduire le plus possible les honoraires du notaire. Utilisez les aides et les dispositions souples mises en place par l’État pour réduire les taxes et les impôts qui constituent le droit de mutation à titre onéreux. Vous profiterez plus des aides si le bien que vous achetez sera mis en location.

Pour diminuer les frais de notaire, vous pouvez également solliciter les services d’une agence immobilière. Spécifiez ensuite dans le mandat que du prix de vente du bien seront déduits les frais d’agence. Les frais de notaire seront par la suite calculés en tenant compte de cette différence.

Négociez les frais bancaires

Ces frais concernent les ménages qui ont recours aux prêts immobiliers et s’élèvent généralement de 500 € à 1 500 €. La meilleure façon de négocier ces frais est de mettre en concurrence les banques. Vous aurez ainsi assez d’éléments à faire valoir et de quoi faire des comparaisons.

Assurez-vous également de constituer un dossier simple et complet. Cela incite les banques à proposer des frais bancaires qui avoisinent la borne inférieure. Un bon dossier est aussi un atout de taille pour négocier le meilleur taux d’intérêt. À travers vos épargnes, vos revenus et vos antécédents bancaires, endossez le costume de l’emprunteur idéal.

Négociez les frais d’agence

Ils sont compris entre 1 et 7 % du prix de vente du bien. Il va de soi que vous réussirez à obtenir un compromis de vente chez le vendeur en faisant une négociation hors pair. Grâce au rabais sur le prix de vente, les frais d’agence seront réduits.

Jouez ensuite la carte de la concurrence pour diminuer les frais d’agence. C’est une méthode efficace si vous soumettez votre dossier à plusieurs agences. Toutefois, nous vous conseillons de veiller à ce que le type de mandat soit simple et non exclusif.

Bluffez l’agence en faisant croire que vous avez des vues sur d’autres propriétés immobilières que vous souhaiteriez lui confier à l’avenir. Cela amènera l’agence à revoir ses honoraires.

Share