cheveux au vent d'une femme

Pourquoi une femme peut-elle perdre ses cheveux ?

Perdre ses cheveux n’est pas toujours une situation agréable. Encore connue sous le nom d’alopécie, la perte des cheveux crée un certain complexe aussi bien chez la femme que chez l’homme.

Si la chute des cheveux soulève plusieurs interrogations en ce qui concerne leur cause, quelques explications existent néanmoins pour comprendre ce phénomène.

Le bouleversement hormonal

L’une des causes les plus habituelles de la chute des cheveux chez la femme est le dérèglement hormonal. Parfois causé par la ménopause, ce dérèglement hormonal peut affecter la femme au cours de la grossesse ou après un accouchement. Nous parlons d’alopécie post-partum.

En effet, au cours de la grossesse, les hormones œstrogènes augmentent significativement. Après l’accouchement, cette concentration en œstrogène diminue, entraînant ainsi une chute des cheveux chez la femme.

De plus, une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et une fausse couche peuvent être responsables de la chute des cheveux, en raison des bouleversements hormonaux qu’elles peuvent provoquer.

Un état de stress important

Les troubles émotionnels importants en général et le stress en particulier peuvent provoquer une chute des cheveux chez la femme. Dans ce cas encore, les hormones jouent un grand rôle.

En effet, lorsque vous manifestez une grande tristesse, un sentiment d’angoisse ou une intense fatigue, surtout sur une longue période, une chute partielle des cheveux peut se manifester.

Le traitement par la chimiothérapie

L’étape de la chute des cheveux est souvent redoutée lorsqu’on vous parle de chimiothérapie. Rassurez-vous, toutes les chimiothérapies n’entraînent pas forcément une chute des cheveux.

Cependant, certains effets secondaires de la chimiothérapie se caractérisent par une chute des cheveux lorsque le traitement s’attaque aux follicules pileux. De plus, la prise de certains médicaments peut provoquer une perte de cheveux temporaire chez la femme.

Les carences alimentaires

Elles sont souvent impliquées dans la chute de cheveux notamment en cas d’anémie d’une part, de carence en vitamine et en l’absence de certains nutriments d’autre part. Une carence en fer est l’une des causes principales de la chute des cheveux chez la femme.

Le fer permet l’oxygénation du sang. Une quantité importante de fer est souvent perdue au cours des menstruations. Nous vous suggérons donc de combler ce manque par une alimentation riche en fer, en zinc et en magnésium, au risque de voir vos cheveux chuter progressivement.

Certaines formes d’anorexie ou un régime alimentaire trop strict peuvent aussi provoquer une chute des cheveux chez la femme.

L’hérédité et la pelade

Dans certains cas, la chute des cheveux chez la femme est causée par le facteur héréditaire. Nous parlons alors d’alopécie androgénétique. Le vieillissement est un facteur de chute de cheveux. En effet, en vieillissant, la fabrication d’hormones comme l’œstrogène diminue.

Ce qui entraîne une perte des cheveux. La pelade quant à elle a la caractéristique de se présenter de façon imprévisible et se manifeste par la perte de plaques de cheveux. Encore connue sous le nom d’alopécie en plaques, cette maladie auto-immune empêche les cheveux de repousser.